Europe, a prophecy

pour choeur d'enfants et orchestre par deux

  • 2014

  • pour chœur d’enfants et orchestre par deux.

  • 2/2/2/2 4/2/0/0 Percussions Cordes

  • 25'

  • Commande de Best musicians of the world

  • Éditions Billaudot

Europe, a Prophecy est l’un des grands livres prophétiques écrits par le peintre et poète William Blake. Un an après l’élaboration de America, a Prophecy, qui se référait à la révolution américaine de la fin du 18 e siècle, Blake s’est enthousiasmé en 1794 pour le vent de changement qui secoua la France et l’Europe lors de la révolution française.


Europe n’a cependant rien d’un récit historique. Blake y met en scène au travers d’un texte extrêmement complexe fourmillant d’images saisissantes une cosmogonie originale dont Los, le dieu poète incarnant la créativité et la liberté, et Urizen, le grand architecte tenant de l’ordre établi, forment les figures centrales en perpétuelle lutte. Europe est donc avant tout une puissante allégorie mêlant esprit de révolte, questionnements sur la violence, et réflexion sur l’incapacité de l’homme à se libérer de ses chaines.


L’œuvre est divisée en sept parties précédées d’un prélude orchestral. Chaque partie est dominée par la présence d’une entité divine accompagnée du principe qu’elle personnifie. Certaines comme Enitharmon, la déesse-mère, sillonneront l’ensemble de la pièce, et évolueront en fonction des évènements.


Après une première partie mystérieuse en forme de supplique adressée à Enitharmon, nous apprenons que Los se retire quelque temps pour se reposer, laissant les clés du monde à Urizen. Cependant la présence lointaine de Orc, premier enfant de Los et Enitharmon et symbole de la révolution sanglante, fait planer une ombre menaçante sur l’univers urizenien. Enitharmon appelle son fils Rintrah, prince du soleil, à protéger le monde de la folie de Orc, puis se retire en un long sommeil de 1800 ans. L’ange d’Albion, incarnation de l’Homme, apparait enfin dans la cinquième partie ; il semble déchiré entre sa raison (aspiration à la permanence) et son désir (volonté de changement), ce dernier triomphant en un lumineux appel de trompettes. Enitharmon, redoutant le déchaînement de violence accompagnant toute révolution, appelle en vain ses nombreux enfants à la rejoindre dans son palais de cristal afin de faire barrage au terrible Orc. Celui-ci apparaît dans un tourbillon de feu et déchaîne sur l’Europe une tempête sanglante annonçant l’avènement d’un autre
monde, celui de l’homme nouveau et de Los dont le nom est puissamment scandé par le chœur lors les ultimes mesures de l’œuvre.

I - Praeludium - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
02 - Into the secret place - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
03 - Los, Possessor of the Moon - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
04 - Rintrah, Prince of the Sun - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
05 - The Dream of Enitharmon - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
06 - Albion's Angel - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
07 - Orc, Son of my Afflictions - Fabien Waksman
00:00 / 00:00
08 - The Strife of Blood - Fabien Waksman
00:00 / 00:00