Solar Storm

pour deux pianos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette pièce est une transcription pour deux pianos de la pièce pour orchestre du même nom.

Solar Storm s’inspire de l’un des événements les plus impressionnants se déroulant au sein de notre système : les éruptions solaires. 

La matière musicale est ici traitée de manière extrêmement organique, comme si l’auditeur tenait entre ses mains une gigantesque boule de feu qu’il pouvait façonner à loisir. Une simple cellule de quatre notes en constante métamorphose constitue le matériau principal de l’œuvre.

Après une courte introduction fondée sur des grondements de flux-reflux de plus en plus rapprochés, l’orchestre explose en un jet fulgurant qui se résorbe pour devenir plus compacte et pressante. La matière musicale semble jaillir de partout à la fois en d’aveuglantes gerbes d’étincelles formant un feu d’artifice cosmique. 

Une partie centrale plus lente permet de contempler plus sereinement les soubresauts de notre étoile, un  nouveau motif mélodique naît de la cellule principale et irrigue toute la section. Le calme apparent ne dure cependant pas, et le caractère initial réapparaît brutalement dans toute sa violence pour finalement aboutir au retour des grondements primordiaux et aux secousses colériques qui clôtureront la pièce dans une lumière assourdissante.

Cette transcription pour deux pianos est l’œuvre de Kaoli Ono.

Solar Storm (deux pianos) - Fabien Waksman
00:00 / 00:00